Origine
Il y a plus de 200 ans, des émigrants quittaient l'Europe pour le Nouveau Monde, emportant dans leurs  bagages leurs danses traditionnelles comme les Contres danses et les Quadrilles. Je viens de découvrir récemment la danse traditionnelle écossaise et je retrouve en permanence des déplacements réalisés dans le Modern Square dance. Amenés en permanence à danser avec de nouveaux partenaires, afin que tout le monde exécute la même figure en même temps, sans avoir besoin de connaître « la » danse, ils devaient expliquer les mouvements au fur et à mesure. Les pas utilisés à l'origine tel que bourrée ou polka, probablement trop difficile pour certains danseurs ont été abandonné pour ne conserver que la marche. Tout d’abord relativement explicites, les annonces se sont petit à petit codifiées et multipliées. Ainsi est né le SQUARE DANCE.
Néanmoins ces danses restaient des danses traditionnelles, c'est à dire que sur une mélodie était associée une chorégraphie. Ce Square Dance est encore pratiqué sous le nom de Square Dance Old Time.
 
 
Evolution vers le Modern Square Dance
Mais un événement d’une grande importance s’est produit dans la « vie » du Square dance. M. Ford, connu surtout pour ses voitures, a tellement apprécié un cours de Square Dance donné par M. Benjamin Lovett en 1923, qu'il a simplement acheté le centre de vacances où M. Lovett enseignait pour pouvoir renégocier son contrat. M. Ford a fait construire une énorme salle de danse à Greenfield Village, Michigan, et a sponsorisé l'instruction de centaines d'instructeurs de Square Dance. Il a aussi instauré l'intégration du Square Dance dans plus de trente Universités.
 
Afin de rompre définitivement avec la monotonie qu'entraine forcément l'aspect "chorégraphie" liée à une musique que véhicule la danse traditionnelle, les figures ont été multipliées et systématiquement annoncées puisque le caller fait évoluer la chorégraphie à son gré.  Les danseurs n'ont aucune idée de ce qu'ils vont devoir faire au cours de la danse.
 
Pappy Shaw a pris le relais de Benjamin Lovett. Là où M. Ford s'est adressé à un public plutôt fortuné et aux universités, Pappy Shaw a effectué des stages et des démonstrations pour un public général et les écoles publiques. Les Cheyenne Mountain Dancers, (étudiants entre 15 à 18 ans) se déplaçaient et enseignaient avec Pappy Shaw partout dans les Etats Unis.
 
Le Square Dance a connu une période d'énorme popularité dans les années 50. Les Américains étaient très mobiles, et quel meilleur moyen de rencontrer les voisins que sur la piste de danse?
 
Aujourd'hui dans le monde
Aujourd'hui, en visitant les Etats-Unis vous pouvez trouver des centaines de clubs dans chaque état. Ils ne sont pas simplement situés dans le sud ou l'ouest. Ils ne sont pas limités à la campagne non plus. Même les villes les plus "chics" et modernes ont leurs clubs de Square Dance. New York City, Los Angeles, Las Vegas, Miami ont toutes plusieurs clubs. C'est la nature même de la danse qui fait qu'un visiteur d'un autre club est le bienvenu.
 
En plus des milliers de clubs du Square Dance qui existent aux U.S.A. et au Canada, il y en a près d'un millier hors des frontières du "nouveau monde". Les militaires américains, en séjour forcé en Allemagne, ont créé leurs clubs et depuis la graine a largement débordé des frontières. Il existe maintenant des clubs dans pratiquement tous les pays d’Europe, du nord au sud et de l’est à l’ouest. Malheureusement moins au sud!!! .
 
Traditionnellement, chaque club organise une fois par an son « Special » qui est l’occasion de retrouver les danseurs des clubs environnant ou même plus éloignés. C’est aussi l’occasion idéale pour nouer de nouvelles amitiés et mettre en pratique les mouvements appris dans le club.